URGENCES

Veuillez nous contacter rapidement par téléphone au 022 879 12 34 si vous avez subi un incident ou que vous présentez l'un des symptômes suivants : Flashs, points noirs ou taches, scintillements, vision floue, perte soudaine de la vue, perte du champ visuel, lignes courbes..

En cas d'urgence vitale, appelez le 144

Glaucome

Qu’est-ce que le glaucome ?

Le «glaucome» est une combinaison de changements pathologiques de l’oeil qui impliquent une perte de champ visuel liée à des dommages aux fibres du nerf optique, principalement dus à une augmentation de la pression intraoculaire. L’écoulement normal de l’humeur aqueuse dans la région antérieure de l’œil est réduit, ce qui entraîne une augmentation de la pression oculaire. Cela peut endommager les fibres nerveuses dans la région de la rétine et entraîner des troubles du champ visuel et même la cécité si aucun traitement n’est instauré. Il n’est pas possible de guérir le glaucome. Cependant, il peut être gardé sous contrôle avec un traitement précoce pour maintenir la vue.

Développement du glaucome

Un liquide aqueux, l’humeur aqueuse, est sécrété continuellement par le tissu ciliaire qui entoure le bord extérieur du cristallin et s’écoule dans la chambre antérieure de l’oeil pour fournir des nutriments aux tissus et pour maintenir une pression suffisante, et donc la structure sphérique qui est importante pour le fonctionnement de l’oeil. Normalement, l’humeur aqueuse s’écoule à travers l’espace entre le cristallin et l’iris, à travers la pupille dans la chambre antérieure de l’oeil. Il s’écoule ensuite en s’infiltrant à travers une sorte de couche filtrante, la structure trabéculaire. Ce tissu ressemblant à une éponge conduit l’humeur aqueuse dans un canal, qui à son tour le dirige dans la circulation sanguine dans un petit vaisseau près de la surface externe de l’oeil. Toute obstruction à cette circulation entraîne une augmentation de la pression oculaire. Les vaisseaux sanguins du nerf optique sont particulièrement sensibles à l’augmentation de la pression. Les dommages causés à ces fibres nerveuses entraînent une perte de champ visuel et peuvent entraîner la cécité.

Groupes à risques

Le glaucome peut survenir à n’importe qui et à tout moment, mais la fréquence de cette maladie est plus élevée dans les groupes suivants :
• personnes de plus de 40 ans
• antécédents familiaux
• hypermétropes
• diabétiques

Les personnes concernées devraient subir des examens de la vue plus fréquents pour s’assurer que le glaucome ne commence pas à endommager leur vision.

Détecter le glaucome

1. Mesure de la pression intraoculaire avec un tonomètre.
2. Examen de la papille lors de l’examen du fond d’oeil. La papille est l’arrivée des fibres optiques. Celles-ci forment le nerf optique, qui transmet les informations visuelles au cerveau. Si la papille est légèrement grisâtre avec un bord abrupt, votre ophtalmologiste recommandera d’autres examens comme un champ visuel.
3. Établissement d’un champ visuel permettant de déterminer le nombre, l’emplacement et la forme des pertes de vision.

Les différents types de glaucome

Glaucome chronique
Le glaucome chronique est de loin le type le plus courant, il se caractérise par une imperméabilité progressive jusqu’au blocage du système trabéculaire. Il se manifeste en augmentant la pression intraoculaire due à l’obstruction de l’écoulement de l’humeur aqueuse. Ce glaucome est dangereux car il se développe lentement sans signaux alarmants. Cela peut entraîner des dommages irréversibles avant même que le patient ne s’en rende compte. Les patients ne ressentent aucune douleur et ne remarquent rien jusqu’à la diminution de leur vue. À ce moment-là, il est trop tard pour sauver la vue déjà perdue. La vision centrale restante peut généralement être préservée avec un traitement rapide.

Traitement médicamenteux
Des gouttes ou très rarement des comprimés sont administrés dans le but de réduire la production d’humeur aqueuse ou d’augmenter les possibilités de drainage.

Traitement au laser
En trabéculoplastie au laser, un faisceau laser argon est dirigé sur le mécanisme trabéculaire afin d’augmenter la filtration. Malheureusement, l’effet de cette intervention n’est que temporaire, malgré de bons résultats.

Traitement chirurgical
Si les traitements médicamenteux ou au laser se sont révélés inefficaces ou si les effets secondaires sont trop importants, l’opération est nécessaire. Pour améliorer l’écoulement de l’humeur aqueuse, un implant ou une valve est fixé, ce qui réduit la pression intraoculaire. Il existe actuellement plusieurs méthodes chirurgicales. Votre chirurgien choisira l’intervention la plus adéquate permettant de bien contrôler la pression d’humeur aqueuse. Dans certains cas, une combinaison de traitement médicamenteux et de chirurgie peut être nécessaire. Si la procédure a eu peu d’effet sur la pression intraoculaire, une seconde intervention peut parfois être nécessaire.

Vivre avec le glaucome chronique
Les patients atteints de glaucome chronique n’ont pas besoin de s’inquiéter tant qu’ils prennent leurs médicaments consciencieusement, même après la chirurgie. Un glaucome n’est ni contagieux, ni mortel. Cependant, ils doivent être conscient qu’il faut beaucoup de temps pour s’habituer à cette situation. Avec un traitement régulier, la vue peut être préservée. Les patients atteints de glaucome n’ont pas à limiter leurs activités. Ils doivent réaliser leurs projets et se fixer de nouveaux objectifs.

Les maladies oculaires les plus diverses sont résumées sous le nom de glaucome selon le cours ou l’origine. Le traitement varie selon le type. Nous allons maintenant voir d’autres formes de glaucome et comment ils sont traités.

Glaucome aigu
Dans le glaucome aigu, il y a une augmentation soudaine de la pression dans l’oeil qui est causée par un drainage de l’humeur aqueuse à travers l’iris. Dans certains yeux, l’espace entre la lentille et l’iris, à travers laquelle l’humeur aqueuse doit s’écouler, est très étroite. Certains facteurs peuvent réduire davantage cet espace ou même obstruer le passage en peu de temps. Si le passage vers la chambre antérieure est bloqué, le liquide s’accumule derrière l’iris, qui se bombe vers l’avant, et augmente ainsi la congestion du drainage. Dans d’autres cas, le bord de l’iris peut bloquer la sortie du liquide si l’espace entre l’iris et la cornée n’est pas suffisamment grand. Le résultat est une augmentation immédiate et significative de la pression à l’intérieur de l’oeil, ce qui provoque de sévères céphalées unilatérales, des nausées, des rougeurs aux yeux, une vision floue et des halos. Si le glaucome aigu n’est pas traité rapidement, des dommages irréversibles peuvent en résulter. La chirurgie au laser ou la microchirurgie sont utilisées pour réduire la rétention d’eau en pratiquant une ouverture dans l’iris. Si ce nouveau canal est créé suffisamment tôt, la perte de vision peut être évitée.

Glaucome à basse pression oculaire
Dans certains cas, malgré une pression oculaire normale, le nerf optique est endommagé. Appelé «glaucome à basse pression», les chercheurs continuent de l’étudier. De récentes études suggèrent que ce problème est lié à un durcissement des artères qui transportent le sang vers le nerf optique. La meilleure façon de maîtriser cette situation est d’utiliser des médicaments pour abaisser la pression oculaire ou de subir une intervention chirurgicale.

Glaucome congénital
Certains bébés naissent avec un défaut dans les voies de drainage de l’oeil, on parle de glaucome congénital. La vue peut être maintenue par une intervention chirurgicale qui implique de drainer la zone occluse.

Glaucome secondaire
Les lésions oculaires, les maladies, l’inflammation et d’autres facteurs peuvent entraîner une congestion et une accumulation d’humeur aqueuse dans les yeux, associées à une augmentation de la pression. Le glaucome résultant est appelé glaucome secondaire. Les déficiences peuvent être temporaires et complètement réversibles si la cause peut être identifiée et éliminée. Cependant, un traitement médicamenteux ou chirurgical est généralement nécessaire.

Règles de base pour le patient atteint de glaucome

Portez une attention particulière aux recommandations suivantes :

1. Les gouttes ophtalmiques doivent être déposées selon les instructions du médecin. Ne modifiez pas vous-même le nombre de gouttes.
2. Emportez avec vous une réserve suffisante de médicaments lorsque vous voyagez. Si nécessaire, demandez à votre médecin une prescription supplémentaire. N’oubliez pas que votre glaucome ne peut être contrôlé que si vous prenez le médicament en continu.
3. Respectez les rendez-vous d’examen avec votre médecin, qui souhaite vous voir à intervalles réguliers afin de déterminer le succès de la thérapie et d’apporter des modifications en fonction des résultats.
4. Si vous consultez un autre médecin, comme votre médecin de famille, parlez-lui de votre traitement contre le glaucome.
5.Ne prenez jamais d’autres médicaments pour les yeux sans l’approbation de votre médecin.
6. Le glaucome peut être héréditaire. Par conséquent, encouragez tous les membres adultes de votre famille et vos proches à effectuer des examens oculaires réguliers.
7. Si vous avez besoin d’une chirurgie du glaucome, vous pouvez rentrer chez vous le jour même après la microchirurgie. La procédure n’est pas plus difficile que la chirurgie de la cataracte. Ne vous frottez pas les yeux la première semaine.

Le glaucome n’est pas causé par l’hypertension artérielle, les lentilles de contact, la lecture sous un faible éclairage ou le travail sur ordinateur.