URGENCES

Veuillez nous contacter rapidement par téléphone au 022 879 12 34 si vous avez subi un incident ou que vous présentez l'un des symptômes suivants : Flashs, points noirs ou taches, scintillements, vision floue, perte soudaine de la vue, perte du champ visuel, lignes courbes..

En cas d'urgence vitale, appelez le 144

Cataracte

Qu’est-ce que la cataracte ?

La cataracte est l’opacification du cristallin de l’oeil, il devient laiteux et on parle de «voile dans l’oeil». La lentille oculaire – appelée cristallin – forme avec la cornée un système optique qui reçoit l’image comme un appareil photo, le cristallin étant l’objectif et la rétine étant la pellicule. La lentille se trouve derrière l’iris, dont le centre, qui peut s’ouvrir plus ou moins, s’appelle la pupille. La cataracte provoque une nébulosité progressive que l’on remarque à peine mais qui déforme lentement la vision : les couleurs deviennent plus ternes, on est ébloui par la lumière du jour et la lecture n’est possible que sous une forte lumière. Si vous remarquez un changement de vision, vous devriez consulter un ophtalmologiste.

À quelle vitesse la cataracte progresse-t-elle ?
Les cataractes liées à l’âge se développent généralement lentement. Certains patients se sentent très vite gênés alors que d’autres remarquent à peine la perte de vision. Il n’est donc pas possible de prévoir comment elle va se développer chez chaque patient. En revanche, il est certain qu’elle ne peut s’améliorer sans intervention chirurgicale.

Les différentes étapes du développement de la cataracte

La cataracte survient généralement chez les personnes âgées. Elle peut également survenir chez les jeunes voire les enfants. Une cataracte peut également se développer après un accident.

Comment traite-t-on la cataracte ?

Le seul traitement actuellement disponible est la chirurgie. Dans la méthode la plus avancée, le cristallin est émulsifié à l’aide d’une sonde à ultrasons. Il est liquéfié puis aspiré. Ce procédé ne nécessite qu’une très petite incision, ce qui favorise une guérison rapide. Le traitement est effectué en ambulatoire dans des centres chirurgicaux extrêmement avancés. Vous serez renvoyé chez vous immédiatement après la procédure.
Selon le type de cataracte, d’autres méthodes chirurgicales peuvent également être mises en oeuvre. L’une d’elles est l’utilisation du laser femto, permettant de pratiquer certaines étapes de l’opération de manière plus précise que la main du chirurgien, en limitant le traumatisme opératoire à l’intérieur de l’oeil.

Comment la lentille retirée est-elle remplacée ?
Le cristallin ayant été liquéfié et aspiré, il doit être remplacé. Une lentille en plastique artificiel est généralement choisie en remplacement. Les grosses lunettes deviennent superflues, mais le patient aura besoin de lunettes pour la lecture ou pour la vision de loin. Dans de rares cas de certaines maladies ou complications oculaires, l’implantation d’une lentille artificielle n’est parfois pas possible et les lentilles de contact ou les lunettes sont une alternative.

Qu’est-ce qu’un implant oculaire ?

L’implant ou la lentille intraoculaire est une lentille conçue pour remplacer la lentille oculaire. Cela est presque toujours nécessaire pour restaurer ou améliorer la vue. Les lentilles intraoculaires sont toutes faites de substances très bien tolérées par l’oeil. La plupart sont faits de matériaux souples comme l’acrylique. Les lentilles sont généralement insérées dans la capsule naturelle du cristallin après le retrait du noyau de lentille liquéfié, et certaines sont placées devant l’iris dans la chambre antérieure. Les lentilles intraoculaires se présentent sous différentes formes et tailles, et sont sécurisées par des sangles élastiques (haptiques). Toutes les lentilles intraoculaires sont conçues pour rester en permanence dans l’oeil et ne nécessitent aucun entretien. Une caractéristique supplémentaire de la plupart des lentilles fabriquées est qu’elles ont un filtre qui capte les rayons ultraviolets nocifs pour l’oeil (verres à valeur ajoutée). Il existe de nombreuses puissances différentes pour les lentilles intraoculaires. La lentille la plus adaptée est sélectionnée pour chaque patient après un examen détaillé : la courbure exacte de la cornée est mesurée avec un kératomètre et la longueur de l’oeil avec un appareil à ultrasons (A-scan). La longueur de l’oeil a une importance majeure pour la détermination de la puissance de réfraction nécessaire et doit être déterminée individuellement pour chaque oeil.

L’histoire des lentilles intraoculaires

L’idée de remplacer le cristallin par une lentille artificielle remonte à la fin du XVIIIe siècle. À l’époque cependant, l’expertise n’était pas suffisante pour la mise en œuvre.
Le développement moderne de la chirurgie pour remplacer le cristallin a commencé pendant la Seconde Guerre mondiale. Les observations selon lesquelles des soldats britanniques qui avaient des copeaux de polyméthylmathacrylate (PMMA) dans leurs yeux n’ont montré aucune réaction à ces corps étrangers, ont incité un médecin britannique à développer des lentilles en PMMA plastique. Le succès fut certain mais limité puisque la microscopie n’existait pas encore en chirurgie. Ces techniques ne se sont développées que depuis les années 1970 et se sont révélées sûres et efficaces. Aujourd’hui, des milliers de lentilles intraoculaires sont implantées en ambulatoire dans de nombreux pays chaque année.

Quand faut-il opérer la cataracte ?

La chirurgie est indiquée si la déficience visuelle affecte négativement votre vie quotidienne.
Consultez votre médecin pour établir la date appropriée à une intervention. Cela ne doit pas dépendre uniquement de la présence de cataracte, mais aussi de la déficience qu’elle entraîne. Néanmoins, il ne faut pas attendre que celle-ci soit “mûre”.

Quels sont les résultats actuels de l’opération de la cataracte ?
La chirurgie de la cataracte est une opération très technique pratiquée sous microscope. Le taux de réussite est élevé. Environ 90% des patients connaissent une amélioration de leur vue. Cependant, certaines complications ne peuvent être exclues avant l’opération et aucun chirurgien ne peut garantir un succès absolu. En plus des cataractes, il peut y avoir d’autres causes de perte d’acuité visuelle qui ne peuvent pas toujours être identifiées avant l’opération. Par exemple, si la rétine est gravement endommagée, l’opération de la cataracte n’apportera aucune amélioration notable de la vision. Mais la plupart du temps, l’ophtalmologiste peut estimer la probabilité d’une amélioration de la vision.

Deux cas très importants, qui n’existent que dans des situations exceptionnelles, nécessitent une intervention chirurgicale rapide. Indépendamment de l’acuité visuelle, une cataracte qui provoque une inflammation sévère et conduit à un glaucome aigu ou chronique (glaucome = augmentation de la pression intraoculaire) doit être opérée d’urgence.